The Defenders

The Defenders est un projet que j’ai imaginé pour encourager un jeune garçon à lire.

Ce projet est un hybride entre un jeu sérieux et un ARG (alternate reality game, jeu de réalité alternative), et mise sur la capacité d’un enfant à croire à des univers imaginaires (Père Noël, Fée des dents…).

Le concept se résume ainsi :

  • Des héros travaillent en secret pour défendre la planète, les Defenders
  • Un système de recrutement de jeunes enfants
  • Un mode de communication secret entre la recrue et les Defenders
  • Des missions d’entrainement pour devenir un vrai Defender

Note: Le jeune garçon en question, je le connais. C’est une expérience sur mesure, qui peut néanmoins être adaptée à d’autres enfants. Il est anglophone, alors ça se passe en anglais. Rien n’empêche toutefois d’inclure des missions en français, s’il a besoin d’encouragement sur cet aspect aussi. Pour alléger le texte (et préserver son anonymat), on va l’appeler Kid.

The Defenders

J’ai commencé avec une idée générale de ce que sont les Defenders. Mon but est de préciser au besoin, selon la progression de l’histoire et de Kid.

Je voulais quelque chose de facile à comprendre. Le nom Defenders met rapidement en place la notion qu’il y a «des méchants». J’ai aussi choisi ce nom pour éloigner la violence du concept… les jeunes sont trop soumis à de la violence à la télé et au cinéma (Avengers?). Je trouve que Defenders apporte quelque chose de plus honorable, dans l’esprit de «défendre la veuve et l’orphelin».

Une organisation du genre a aussi l’avantage de rendre plausible la présence d’une structure hiérarchique, et potentiellement de grades. Gravir des échelons est très satisfaisant.

J’avais besoin d’un symbole simple. J’ai choisi une forme de bouclier, pour renforcer le côté non offensif du concept. Pourquoi un cercle dans le milieu? Je ne sais pas trop. C’est évident que si je commercialisais ce concept, j’embaucherais un graphiste…

defenders_logo

Il me fallait aussi un visage et une voix pour les Defenders, car il est plus facile de s’attacher à un humain qu’à une organisation abstraite. Les Defenders sont donc sous l’autorité de la «Queen». En plus d’apporter une touche réelle au concept, cette femme en position d’autorité pourrait indirectement aider Kid à développer plus de respect pour sa prof… et sa mère.

Une chose qui reste à déterminer : l’opposition. Les Defenders interviennent contre des robots, des extraterrestres, des monstres? On verra ce qui émerge.

Recrutement

Une gentille voisine a accepté de jouer le rôle de la Queen pour créer cette vidéo.

Kid a reçu la vidéo sur DVD dans la boite aux lettres, le jour de son anniversaire. La boite du DVD contient aussi un carton avec le symbole des Defenders.

Voici la vidéo, qui introduit aussi plusieurs éléments du concept.

Communication

Les Defenders que j’imagine ne communiqueraient pas par la poste. J’ai donc inventé un mode de communication spécial. Une boite dans laquelle les messages sont téléportés. J’ai trouvé une boite transparente, pour voir les nouveaux messages, et qui se verrouille, pour assurer que seul Kid puisse l’ouvrir et prendre possession du message…

… En fait, c’est faux. Le parent a aussi un double de la clé, et c’est lui qui est en charge de déposer les messages dans la boite quand Kid dort ou est absent.

Pour que la boite ait l’air d’un objet technologique capable de téléportation, j’ai simplement collé des circuits imprimés provenant de calculatrices achetées au Dollarama.

defenders_box01defenders_box02

L’astuce que j’ai choisi d’utiliser pour empêcher Kid de demander à des adultes de lire les messages pour lui (l’objectif du concept est de l’encourager à lire par lui-même), est de lui faire croire que les messages sont rédigés avec une encre spéciale, invisible aux adultes. Les parents, la famille et les amis doivent être au courant et prêts à jouer le jeu. Pour m’assurer qu’ils reconnaissent ces documents «invisibles», je leur ai expliqué qu’ils seraient toujours sur des feuilles avec les coins coupés.

defenders_letter

Missions

Je n’ai pas préparé une longue liste de missions, puisque je tenais à être flexible et réactif. Les missions seraient des tâches simples, envoyées par messagerie téléportée. Kid doit lire le texte pour comprendre la mission, et doit ensuite inscrire sa réponse et la remettre dans la boite.

Quelques idées :

  • Des lettres à remettre dans le bon ordre pour trouver le mot secretUn mot de passe à trouver : celui-ci se trouve sur un panneau au coin de la rue
  • La couleur d’un objet au parc
  • Additionner le nombre de voitures dans le stationnement du dépanneur et de la boulangerie
  • Dessiner la réponse à une question

Autres

J’ai plusieurs autres idées pour bonifier ce concept.

  • Après un certain nombre de missions, Kid change de niveau
    • Un nouveau niveau atteint donne une récompense, envoyée dans la boite (des jouets, des bonbons)
  • Envoyer les pièces d’un robot-jouet une à la fois (chaque semaine), avec les instructions, pour que Kid assemble graduellement son robot.
  • Le «Defender Monthly», un bulletin fictif qui donne des nouvelles de ce qui se passe dans le monde fictif. Des photos de recrues ayant atteint un nouveau rang, un message de la Queen, etc.
  • Système de code de couleur par type de communication: Message général sur feuille jaune, mission sur feuille bleue, dessins sur feuille verte…
  • Un ami ou un voisin déguisé vient porter un message important en main propre (déguisement : casque de moto sur lequel se trouve le logo)

Résumé des mécaniques du concept

  • Entrée dans l’expérience avec une capsule vidéo
  • Communications envoyées par téléportation (un parent place le message dans la boite à l’insu de l’enfant)
  • Textes rédigés avec une «encre invisible» pour pousser l’enfant à lire par lui-même
  • Missions simples et rapides à réaliser.

 

La réaction de Kid dans un prochain billet!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *